Dans les coulisses de l’EMS - Mathis

Dans les coulisses de l’EMS - Mathis

Mise à jour : 10/05/2021

« Dans les coulisses de l’EMS » est une série de portraits visant à valoriser tous les acteurs qui prennent part au rayonnement de l’enseignement militaire supérieur français.

Introduction :

Image
mathis_1

  

 

La formation dispensée à l'Ecole de guerre est ouverte sur l’international et s’appuie sur de nombreux partenariats avec les écoles de guerre étrangères. Chaque année, l'Ecole accueille une centaine d'officiers internationaux. Au total, plus de 60 pays choisissent de confier la formation de leurs officiers supérieurs à la France. Mathis est stagiaire chargé de mission au sein du bureau des affaires internationales (BAI) de l'Ecole de guerre, dont les actions permettent de faire rayonner l'Ecole des chefs, et plus largement le modèle d’enseignement militaire supérieur français, au-delà du territoire national.

En quoi consistent vos missions au sein du bureau des affaires internationales (BAI) ?

Le BAI a pour mission principale de représenter et assister le directeur de l’Ecole de guerre dans le traitement des questions internationales. J’ai eu la chance de me voir confier de véritables responsabilités sur plusieurs dossiers comme la mise en place d’un module d’enseignement destiné aux stagiaires internationaux ou encore sur la construction du projet de symposium pour une Ecole de Guerre européenne qui est inscrit à l’agenda de la Présidence Française de l’Union Européenne en 2022.

Ce stage découle-t-il d’un intérêt particulier pour le monde de la Défense ?

Absolument. Depuis plusieurs années maintenant je manifeste un grand intérêt pour le monde de la Défense et c’est pour cette raison que je souhaitais effectuer mon stage de fin d’études au sein d’une institution militaire. J’ai d’ailleurs candidaté à ce poste en consultant la plateforme « première expérience défense » (www.stages.defense.gouv.fr) qui recense l’ensemble des opportunités de stage disponibles au sein du ministère des Armées.

Image
mathis_2

Que retenez-vous de cette immersion au sein de l'École de guerre ?

Ces six mois passés au BAI ont été pour moi extrêmement enrichissants. J’ai eu l’occasion de travailler pour la première fois au cœur d’une institution militaire et d’être incorporé dans une équipe bienveillante qui avait le souci de toujours solliciter mes compétences. Cette expérience n’a fait que confirmer ma volonté de rejoindre l’institution en tant qu’officier, après l’obtention de mon Master 2.

Image
mathis_3

 

Crédit photos : ©L.Monnier