L’Enseignement militaire supérieur fait peau neuve

L’Enseignement militaire supérieur fait peau neuve

Mise à jour : 02/07/2020

Le directeur de l’Enseignement militaire supérieur (DEMS), le général de corps d’armée Patrick Destremau, a présenté au chef d’état-major des armées (CEMA), le général d’armée François Lecointre, ce jour, au cours du conseil de l’enseignement militaire supérieur (CEMS), la nouvelle politique de l’enseignement militaire supérieur et le plan stratégique précisant sa mise en œuvre. Le CEMS définit en effet les orientations stratégiques et valide la politique générale de l’Enseignement militaire supérieur (EMS).

Le 21 décembre 2018, le CEMA avait confié au directeur de l’Enseignement militaire supérieur un mandat sur l’évolution de l’enseignement militaire supérieur. Les travaux de réflexion conduits ont donné lieu à l’élaboration d’une politique de l’EMS soumise à la validation du CEMA durant ce conseil. Cette politique rénovée fait de l’EMS un système optimal en phase avec les évolutions stratégiques et sociétales actuelles, capable de former les chefs militaires victorieux de demain, mais aussi des futurs cadres dirigeants de l’État. 

Avec le Conseil de perfectionnement de l’EMS (CPEMS) et le Comité de direction de l’EMS (CODIR), le CEMS est l’instance sommitale de la nouvelle gouvernance de l’EMS. Placée sous la présidence du CEMA, elle réunit les chefs d’état-major d’armée, le directeur général de la gendarmerie nationale et les directeurs centraux des services interarmées. Aux « employeurs militaires » sont associés le major général des armées (MGA), le DEMS, le directeur des ressources humaines du ministère de la Défense et le directeur adjoint de la direction générale des relations internationales et stratégiques.

Enseignement militaire supérieur

Sources : État-major des armées 
Droits : EMA