Le Forum innovation défense 2021, c’est bientôt !

Le Forum innovation défense 2021, c’est bientôt !

Mise à jour : 16/11/2021

Le FID aura lieu les 25, 26 et 27 novembre à l’espace Champerret, à Paris.

Au menu de ce rendez-vous incontournable organisé par le ministère des Armées, des conférences et tables rondes autour des grandes innovations du moment, avec une centaine de projets exposés, et un espace rencontre entre innovateurs, maîtres d’œuvre industriels et investisseurs.

Inscrivez-vous !

Inscriptions, programme : tout savoir sur le Forum innovation défense 2021

C’est une rencontre unique avec les acteurs de l’innovation de défense, autour des projets phares soutenus par le ministère des Armées. Alors, bienvenue à la 3e édition du Forum innovation défense (FID), qui se tiendra les 25, 26 et 27 novembre à l’espace Champerret, à Paris ! Les deux premiers jours seront réservés aux professionnels, tandis que le grand public pourra découvrir, samedi 27 novembre, les innovations les plus audacieuses. Le FID est un rendez-vous à ne pas manquer, fruit du travail mené par l’Agence de l’innovation de défense (AID) depuis sa création, en septembre 2018.

Plus de 110 projets mis en valeur Plus de 110 projets seront présentés à l’espace Champerret, répartis en 6 univers : gagner la guerre avant la guerre ; soutenir le combattant ; innover pour se transformer ; anticiper les ruptures ; construire ensemble ; 60 ans d’innovation à la DGA.

Les visiteurs pourront notamment observer le projet DELTAE (Dispositif d’extinction par lance à tuyère air-eau), un système révolutionnaire pour la lutte contre les incendies avec une consommation d’eau jusqu’à 8 fois moins importante par rapport aux moyens conventionnels.

Quant au projet SMR (Simulation Massive en Réseau), il s’intéresse aux principes du Serious gaming et des jeux en réseau pour compléter la préparation opérationnelle des forces de l’armée de l’Air et de l’Espace. Dans un autre registre, une toute nouvelle protection à destination des forces spéciales sera visible sur les stands du FID : le gilet porte-plaques polyvalent (G3P), composé de plaques à base de céramique augmentée. Actuellement en phase de test, il assure une protection balistique contre les balles perforantes tout en préservant sa mobilité et son ergonomie.

En vous rendant au FID, vous pourrez assister à de très nombreuses démonstrations, ainsi qu’à des conférences-débats sur l’intelligence artificielle, le quantique ou les nouvelles énergies. Un espace de rencontre permettra également aux porteurs de projets d’innovation, aux maîtres d’œuvre industriels et aux investisseurs d’échanger. Enfin, le 27 novembre, un espace recrutement sera ouvert au public.

L’AID à la pointe de l’innovation

Placée sous la responsabilité du Délégué général pour l’armement (DGA), l’AID fête ses trois ans d’existence. Sa création par la ministre des Armées, Florence Parly, montre l’ambition affichée : positionner la France comme une puissance militaire à la pointe de l’innovation : « L’innovation de défense est un moyen essentiel et nécessaire de garantir la supériorité opérationnelle de nos armées, de préserver notre autonomie stratégique et la performance de notre industrie », souligne la ministre.

Pour cela, le ministère se donne les moyens de son ambition : la Loi de programmation militaire 2019-2025 porte à un milliard d’euros le budget de l’innovation de défense en 2022.

Résolument tournée vers l’écosystème civil, l’AID détecte et capte les innovations pour les adapter au monde militaire et répondre aux besoins des forces armées. Plusieurs outils sont à sa disposition pour accélérer et faciliter l’éclosion de pépites technologiques. Lancé en décembre 2020, le Fonds innovation défense en est la pierre angulaire. Son rôle : prendre des participations dans les entreprises innovantes d’intérêt pour le secteur de la défense.

L’agence a également mis en place un guichet unique pour répondre aux demandes des sociétés et accompagner les projets d’innovation. Dans un registre un peu différent, la constitution de la Red Team, fin 2019, est la conséquence directe d’une légitimité que l’AID s’est peu à peu appropriée. Placée sous sa direction, la Red Team est composée d’auteurs et de scénaristes de science-fiction travaillant étroitement avec des experts scientifiques et militaires. Objectif : imaginer les menaces susceptibles de mettre en danger la France et ses intérêts, à l’horizon 2030-2060.

Pour en savoir plus :