Règle de Chatham House

Règle de Chatham House

Mise à jour : 02/12/2019

« Quand une réunion, ou l’une de ses parties, se déroule sous la règle de Chatham House, les participants sont libres d’utiliser les informations collectées à cette occasion, mais ils ne doivent révéler ni l’identité, ni l’affiliation des personnes à l’origine de ces informations, de même qu’ils ne doivent pas révéler l’identité des autres participants. »

L’objectif de cette règle, scrupuleusement respectée au CHEM, est d’encourager l’ouverture et le partage d’information entre les intervenants de haut niveau qui y sont accueillis et les auditeurs. Cette garantie de l’anonymat des propos permet des échanges plus fructueux et plus libres.

La règle de Chatham House est née au sein du Royal Institute of International Affairs en 1927. Elle a depuis été redéfinie en 1992 et en 2002.