Présentation

Présentation

Mise à jour : 09/10/2019

logo chem

Le Centre des hautes études militaires (CHEM) dispense une formation de niveau stratégique, dans les domaines politico-militaire, opérationnel et de la préparation de l’avenir. Il accorde également une large place aux aspects interministériels et internationaux des questions de défense et à la réflexion personnelle.

Il est dirigé par un officier général placé sous l’autorité du directeur de l’Enseignement militaire supérieur. Ce dernier est également directeur de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), organisme avec lequel le CHEM entretient une relation étroite. En effet, les auditeurs désignés par le Ministre des Armées sont également membres de droit de la session nationale « Politique de défense » de l’IHEDN. Quelques auditeurs originaires de pays alliés se joignent aux auditeurs français pour cette année d’étude. Tous sont appelés à exercer de hautes responsabilités au terme de leur formation.

Issus de l’armée de terre, de l’air, de la marine, de la gendarmerie et de la direction générale pour l’armement et des services, les auditeurs du CHEM sont des officiers supérieurs expérimentés, ayant exercé des responsabilités de commandement.

Niveau d’enseignement militaire le plus élevé en France, le CHEM est une composante majeure de l’Enseignement militaire supérieur (EMS) de la défense.

Une année stratégique …

De septembre à juin, les auditeurs suivent une formation de niveau politico militaire et stratégique qui concerne les domaines opérationnels, la préparation du futur, le management et l’organisation des armées ainsi que les aspects interministériels et internationaux des questions de défense et de sécurité.

La session est répartie en comités ou en groupes de travail, au sein desquels les auditeurs partagent leurs expériences et poursuivent leurs échanges. Les thèmes d’études sont choisis en accord avec les orientations stratégiques de l’état-major des armées et donnent lieu à la rédaction de travaux de synthèses.

… avec un focus sur les relations internationales

Au delà des conférences données par les plus hauts responsables civils et militaires de la Défense et d’éminentes personnalités françaises ou étrangères, les auditeurs participent à des échanges bilatéraux et multilatéraux avec les instituts alliés équivalents du CHEM.

Les missions d’études ont pour objectif de renforcer leur compréhension des grands enjeux de sécurité, d’approfondir leurs connaissances sur le processus d’engagement des forces et de mieux comprendre le fonctionnement des grandes organisations internationales.

Les auditeurs se rendent ainsi en voyage d’études à Mons et Bruxelles (SHAPE, sièges de l’OTAN et de l’UE), à New York (Département des opérations de maintien de la paix) et Washington (Département d’Etat, Pentagone, Congrès …), Londres (RCDS, Parlement …) et Berlin (Ministère de la défense, Parlement, Ministère des affaires étrangères …).

Outre ces missions, le CHEM participe chaque année à des colloques internationaux montés en coopération avec des instituts homologues : le Centro superior de estudios de la defensa nacional (CESEDEN) espagnol, le Centro alti studi per la difesa (CASD) italien, l’Instituto da defesa nacional (IDN) portugais, dans le cadre du C4 ; le National War College (NWC) américain ainsi que le Royal College of Defence Studies (RCDS) britannique.

Chaque année enfin, dans le cadre du Traité de Lancaster House, un auditeur du CHEM suit le cours de 4 mois du HCSC (Higher Command and Staff Course) de Shrivenham, au Royaume-Uni.