Ecole de Guerre

Accueil | ÉCOLE DE GUERRE | Archives des dernières promotions | Actualités de la 25ème promotion | Coalition 2018 à l’École de guerre : se former pour vaincre

Coalition 2018 à l’École de guerre : se former pour vaincre

  • Agrandir
  • Diminuer

Mis à jour le 3 mai 2018

Le Général Lecointre, chef d’État-major des armées, est allé le 2 mai 2018 à la rencontre des officiers de la 25e promotion de l’École de guerre pendant la conduite de l’exercice Coalition. « Cet exercice est un passage obligé pour tout officier supérieur français appelé à commander dans un contexte toujours plus complexe et imprévisible ».

Le Chef d’Etat-major des armées rappelle aux officiers l’importance de la coordination dans la conduite des opérations

Coalition est l’exercice d’application emblématique de l’École de guerre. Il est unique au monde par son ampleur et son réalisme : la mise en œuvre simultanée des niveaux tactique, opératif et stratégique militaires ainsi que des niveaux politique et diplomatique est enrichie par l’animation d’une guerre informationnelle toujours plus virulente et adaptée aux opérations actuelles.
Objectif : armer les officiers à exercer de hautes responsabilités au sein des États-majors français et interalliés, des directions et services ainsi qu’au sein d’organismes ministériels et interministériels.

Les officiers du camp « Alliance » présentent au Général Lecointre le déploiement de leurs unités

La trame du scénario évolutif est la suivante : une crise est déclenchée par les tensions ethniques sur des territoires aux économies développées, un camp pouvant s’appuyer sur la légitimité des traités internationaux et l’autre sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Incidents et troubles à l’ordre public vont jusqu’à déclencher l’affrontement des deux coalitions.
La phase de planification de plusieurs semaines est suivie de la phase de conduite qui donne l’occasion aux officiers des trois armées d’interagir pendant dix jours avec les représentants politiques et diplomatiques (UAP, IDC et CEDS) et les journalistes (ISCPA). Les quelques 400 participants sont conseillés par des mentors émérites dont l’expérience aux plus hauts postes institutionnels enrichit le réalisme de l’exercice.

Les officiers chargés de la communication pour le camp « Confédération » s’attellent à l’exercice de la conférence de presse avec les étudiants journalistes de l’ISCPA

Ces phases très approfondies de planification et de conduite d’opérations sont la synthèse des enseignements dispensés par l’École de guerre pendant un an. Ils clôturent ainsi la scolarité des 228 officiers français et étrangers appelés à commander d’ici quelques semaines sous les ordres de leur chef d’État-major et dans des contextes similaires.

Haut
Copyright Ministère de la Défense 2019 Mentions légales